Ldb Convergenze Parallele_unningham_01

of 26/26
C o n v e r g e n z e p a r a l l e l e l a b o r a t o r i d a l b a s s o Lecce / Brindisi - Mesagne, 10 -11 luglio 2013 Progetti su scala territoriale A1. Corrugated Landscape, Lamezia Terme (Italie) A2. Runninghami, Givors – Saint Etienne (France) Filippo Broggini arch.EPFL BlueOffice Architecture, Bellinzona (Suisse) A. F o r m e c o n i l p a e s a g g i o

Embed Size (px)

Transcript of Ldb Convergenze Parallele_unningham_01

  1. 1. C o n v e r g e n z e p a r a l l e l e l a b o r a t o r i d a l b a s s o Lecce / Brindisi - Mesagne, 10 -11 luglio 2013 Progetti su scala territoriale A1. Corrugated Landscape, Lamezia Terme (Italie) A2. Runninghami, Givors Saint Etienne (France) Filippo Broggini arch.EPFL BlueOffice Architecture, Bellinzona (Suisse) A. F o r m e c o n i l p a e s a g g i o
  2. 2. R U N N I N G H A M I Concept design de protections acoustiques pour les voies rapides du Sud-Loire Ce projet, dvelopp pour le compte de la DDE 42, s'inscrit dans le cadre de la dmarche Autoroute Design Pascal Amphoux architecture et paysage Contrepoint, Projets urbains (Lausanne, Suisse) Conception gnrale et coordination de l'quipe Filippo Broggini architecture et gnie civil BlueOffice Architecture (Bellinzona, Suisse) Conception gnrale et formelle, structural design Pierre-Yves Nadeau acoustique et informatique Conseil Ingenierie Acoustique (Marseille) Conception acoustique, simulation, cartographie sonores Nicolas Tixier, Jean-Michel Roux conomie sociale et politique territoriale BazarUrbain, collectif interdisciplinaire (Grenoble) Matrise d'usage, rcit du lieu Laurent Fachard ergonomie visuelle et clairagisme Les Eclairagistes Associs (Lyon) Conception lumire, clairage et scurit
  3. 3. 1. Le concept Runninghami Une rfrence emblmatique RUNNING Fence, uvre fameuse de Christo qui lana dans les annes 70 un mur de toile de 42 km sur 5.5 m dans le paysage californien. Prcisment la distance Givors-Saint-Etienne ! 1.1
  4. 4. Runninghami Une rfrence technique et constructive 1.2 L'art des ORIGAMI, le pliage japonais, qui nous sert ici d'vocation de l'industrie locale du ruban, de la passementerie et de la mtallurgie. Aux plis du paysage rpond le principe de la tle plie.
  5. 5. Runninghami Une rfrence perceptive et dynamique Merce CUNNINGHAM, chorgraphe de renom, dont l'art de danser dans l'espace se mue en art de faire danser l'espace. 1.3 A la perception des mouvements autoroutiers dans le paysage s'ajoute la perception en mouvement du paysage travers.
  6. 6. Enjeu Qu'un cran puisse servir autre chose qu' ce quoi il sert Rendre possible des usages nouveaux dans les espaces publics alentour, rendre probable des dveloppements urbains sur ses rives. 1.4 A la thmatique de la lutte contre le bruit, se substitue la problmatique de la requalification du territoire.
  7. 7. Continu et discontinu la fois, ce type de dispositif permet de moduler le degr de correction acoustique en fonction des contraintes ou opportunits locales, tout en gnrant un mouvement global et une unit formelle du point de vue de la perception. 1.5 P. Amphoux, F. Broggini - Desailoponts, Viaduc de Chillon (Suisse), fvrier 2002 P. Amphoux, F.Broggini - Ceresiosaurus, Melide-Bissone (Suisse), mars 2001 Antcdants Deux projets de structures modulaires correction acoustique variable
  8. 8. 2. Une approche territoriale Parcours embarqus De l'analyse de la perception en mouvement des automobilistes, 2.6
  9. 9. Cartes mentales d'un recueil des reprsentations des riverains et usagers, 2.7
  10. 10. Une journe avec une patrouille de la DDE du suivi d'une patrouille sur les lieux de laction, 2.8
  11. 11. Enjeux urbains et projets territoriaux et de l'nonciation des enjeux d'amnagement pour les lus et dcideurs, 2.9
  12. 12. sont ns les trois arguments qui fondent le concept design : 2.10 la latralit et la sinuositla rugosit, Rugosit, latralit, sinuosit Des caractristiques vcues aux caractristiques du projet
  13. 13. Topographie, des micro-reliefs oublis Un reprage cartographique des "macro-mouvements" et "micro-sillons" oublis du relief de la valle (latralit et rugosit) Lignes invisibles mais discrtement perceptibles Les moments de franchissement sont des parties sensibles que doit valoriser l'amnagement des rives de l'autoroute. Entre l'Atlantique et la Mditerrane. Une absence physique mais une prsence imaginaire Apparaissent les plis du paysage 3. Une approche paysagre 3.11 Hydrographie, une ligne de partage des eauxTopographie-HydrographieStructure paysagre Relecture du paysage
  14. 14. Des plis du paysage aux plis de la structure Ne restent du paysage que les lignes de force qui en structurent la matire. De l naissent les plis de la structure de l'cran. 3.12
  15. 15. Intensits urbaines Le traitement acoustique des abords de l'autoroute est conu de manire exprimer trois squences majeures de densification potentielles du territoire. Le traitement acoustique des abords de l'autoroute est conu de manire valoriser les passages de la nature et la cration de deux corridors cologiques. 3.13 Passages de la nature Deux orientations prospectives du territoire
  16. 16. Des variations paysagres aux variations plastiques de l'ouvrage La plasticit, c'est la capacit de l'ouvrage se dformer, de manire cohrente et autonome, pour rpondre aux sollicitations de l'environnement : 3.14une dilatation, une dissymtrie, un passage en tranche.un rtrcissement,
  17. 17. Un principe morphogntique : Le pli LE PLI, c'est le principe qui gnre la forme et qui dtermine toutes les transformations visuelles de l'cran : la progression du passage entre le sol et le hors-sol, le retournement du dedans et du dehors, l'acclration ou le ralentissement de la perception. 3.15
  18. 18. Une proprit intrinsque : La plasticit LA PLASTICIT, c'est la proprit qui laisse le systme ouvert une certaine part d'indtermination, qui fait reposer la robustesse du systme sur sa mallabilit, son invariance structurelle et l'quilibre dynamique de ses variations. 3.16
  19. 19. Trois types de variations Des variations internes lies au systme constructif : 3.17 la hauteur et l'inclinaison ; la pente et la courbure. la paroi, le bec, le double bec ;
  20. 20. L'ensemble du dispositif est gnr par un modle mathmatique qui peut tre expliqu comme suit. Le systme se compose d'un dessin en chevrons au niveau de la fondation. Sur ce dessin en chevrons, on assemble une srie de surfaces triangulaires sappuyant lune contre lautre (faces beiges et roses). Entre ces bases on applique des "ailes", qui sont aussi formes par deux surfaces triangulaires (faces vertes). 4. Une modlisation transversale 4.18 Le modle mathmatique Reprsentation paramtrique du systme Sur ces ailes, s'appuie le systme des "becs" (faces jaunes et bleues). Ces surfaces en porte--faux ont une fonction de couronnement acoustique dans les modules bas et une fonction davant-toit dans les modules hauts.
  21. 21. Modlisation statique Chaque module pli garantit une meilleure stabilit l'ensemble de l'ouvrage en agissant comme une nervure sur la face "plane" ( grande chelle) du systme. 4.19
  22. 22. Exemples de gnration de formes Le systme d'quations qui gnre la gomtrie de l'ouvrage 4.20 permet la dcoupe numrique de la matire en usine permet de rpondre aux ncessits acoustiques de protection de lhabitat environnant ... et rpond aux exigences de rsistance statique.
  23. 23. Exemples de gnration de formes 4.21
  24. 24. 4.22 Exemples de mico-construction (maquette)
  25. 25. 1 2 4.23 3
  26. 26. Pascal Amphoux [email protected] Filippo Broggini [email protected] Lausanne / Bellinzona (Suisse), novembre 2006